#SuperBravo !

Ce sont les chevilles ouvrières du programme #SuperCodeurs ; sans leur investissement personnel, cet événement international ne pourrait pas exister. Dans des centaines d’ateliers d’une vingtaine de pays, auprès de plusieurs milliers de jeunes #SuperCodeurs, elles et ils sont un millier de salariés du Groupe à incarner la dimension humaine et digitale d’Orange.

Pour cela, certains pays ont décidé de saluer l’un ou l’une d’entre eux pour leur engagement. A travers eux, ce sont bien évidemment tous les coaches qui sont mis à l’honneur. Bravo et merci à tous ces #SuperCoaches !

Sont donc « nominés » en 2016 : Javier Díaz Joya et Victor Suarez (Espagne), Samer Tadros et Ali Abou El Magd (Egypte), Hamdi Bouaffoura (Tunisie), Sughanda Chandan (Inde) Aissatou Monnier (12 ans ! – Sénégal), Abdoulaye Sidibe (Mali), Antonio Cerasuolo (Italie), Joëlle Le Saux et Guillaume Sauvage (France).

lire les témoignages   

Parallèlement à la qualité de l’investissement individuel, il y a aussi la façon dont les entités dans les pays se sont engagées dans l’opération #SuperCodeurs, avec notamment leur capacité à y apporter une dimension supplémentaire.

Sont ainsi distingués cette année :


Le Mali, pour le dynamisme des organisateurs et le nombre d’initiatives créées en 2016 à travers tout le pays (plus de 1 000 enfants ont participé aux ateliers). Les ateliers ont été proposés aux enfants de nos clients, ce qui a également contribué à renforcer avec #SupeCodeurs une expérience client incomparable

L’Espagne, pour ses innovations et la qualité de ses démarches pédagogiques. Notamment : l’implication des parents dans les ateliers pour créer des liens entre parents et enfants, sensibilisation des enfants aux enjeux environnementaux, et l‘idée de demander un mobile usagé comme ticket d’entrée aux ateliers #SC pour stimuler la collecte des mobiles usagés (« one ticket one mobile to recycle »). 

La Pologne (déjà distinguée l’année dernière), pour l’intégration de #SuperKoderzy dans le programme des écoles, ce qui apporte une nouvelle dimension à l’opération #SuperCodeurs. En effet, la Fondation Orange Pologne a introduit #SuperCodeurs dans les écoles pour les enfants âgés de 9 à 12 ans. Le code est utilisé par les professeurs pour apporter à l’enseignement des mathématiques, des sciences naturelles, de la musique, des media et de la langue polonaise une dimension ludique et interactive. Cet enseignement est dispensé dans le cadre d’une série de 5 modules pédagogiques de 12 leçons chacun. Le pilote de ce projet a été lancé en octobre 2016 dans 30 écoles et devrait être déployé l’année prochaine sur l’ensemble du pays.